Jebel Khazali par Y. A. Bertrand, avec nos remerciements !Les tarifs sont dégressifs avec le nombre de participants. Ils sont donnés ici à titre indicatif pour 4 participants, avec  nourriture et guide professionnel, avec et sans transport. De Dana-Shaubak vers Feinan et le Wadi Abu Sakakin WADI GWEIRH - à partir de 90 JOD/pers, avec trajet AR Amman (+/- 3h par trajet) et 60 JOD/pers pour le trek seul, sur la base de 4 participants. A deux pas de Dana et en prolongation de la vallée qui s’ouvre au pied du Krak de Montreal (Shaubak), ce superbe wadi mène tout en bas dans le désert, à proximité de ce qui fut jadis un royaume florissant – Feinan dans le Wadi Araba. Le parcours de 11 km ne présente aucune difficulté marquante si ce n’est sa longueur et le côté scabreux de la marche, avec quelques pas de désescalade. On retrouve l’eau sans être obligé de se mouiller vraiment (à part les chaussures, comme le plus souvent). D’excellente variantes sont possibles, telle la belle descente par le Wadi Hamra et ses bouquets de palmiers (malheureusement endommagés par un incendie au début des années 2000…). Compter 6 à 8 heures au total. Départ à 05h du centre d’Amman. La nourriture est comprise. Aucune expérience nécessaire, sauf celle de la marche en tout terrain… Parfait en famille. Inclus dans nos programmes L’AUTHENTIQUE JORDANIE. Depuis le village de Feinan, compter +/- 2h de trajet pour rejoindre un hébergement à Karak, +/- 2h pour remonter sur Dana, +/- 1h30 pour Wadi Mousa (Petra) et +/- 3h pour Amman. WADI FEÏD et ses douzes cascades, avec bivouac préalable - à partir de 150 JOD/pers, avec trajet AR Amman (+/- 3h30 par trajet) et 115 JOD/pers pour le trek seul, sur la base de 4 participants. Entre le plateau de Shaubak et les montagnes de Little Petra, ce parcours exceptionnel suit d’abord un mince cours d’eau, à peine perceptible au début. C’est à la première d’une douzaine de cascades qu’il prend vraiment du volume. Et de plus en plus, pour dévaler enfin sur de grands toboggans verticaux, de plus de 50 mètres parfois ! Un vrai concentré de rappels qui fait déboucher au final dans une vallée principale qu’il faut suivre de bout en bout. On termine dans le désert « sahélien » du Wadi Araba pour bénéficier d'une salutaire reprise en véhicule. Compter 8 à 10 heures au total. Un bivouac juste avant la première cascade est hautement recommandable. Départ en journée du centre d’Amman. La nourriture est comprise. Prévoyez d’être mouillé entièrement. Il faut une très bonne maitrise de la descente en rappel, ainsi qu’une participation active aux manœuvres de corde. 2 heures d’approche à pied et 2 heures de marche scabreuse pour rejoindre la sortie du Wadi Abu Sakakin, où un 4X4 ramène sur la route de Namala (Namala Road). De là on rejoint facilement Wadi Mousa (Petra) par un trajet routier spectaculaire d’1h, sinon +/- 3h30 pour Amman, et +/- 2h30 pour Aqaba. A Petra WADI MUTHLIM, dans le site-même de Petra ! Lors d'une visite de deux jours à Petra, et pour éviter de repasser deux fois par le fameux "siq" d'entrée (ou de sortie), une alternative un tantinet plus aventureuse s'impose. C'est le joli canyon du Wadi Muthlim, parfois complètement sec ou parfois passablement fourni en eau selon pluies et saison... L'amorce, bien discrète, se trouve tout au Nord des Tombeaux Royaux à l'intérieur du site, et il est préférable de se la faire indiquer, ou mieux, d'utiliser les services d'un guide bédouin local, ce qui vous évitera de vous égarer dans la mauvaise branche du canyon. Se combine idéalement avec l'excellent trek qui de Little Petra vous fait grimper au temple du Deir (lieu-dit du Monastère) pour redescendre ensuite en Basse ville. Compter alors la journée. Une combinaison offerte dans nos programmes LA ROUTE DES ROIS et l'AUTHENTIQUE JORDANIE en formule 12 jours. A la carte, il vous faudra recruter un guide bédouin à Little Petra - nous contacter. Etre bon marcheur et faire preuve d'agilité dans les passages de vasques et de blocs coincés dans les étroitures du canyon est nécessaire. On se mouille rarement. WADI ES'SIAGH Il existe de nombreuses possibilités pour sortir de Petra, mais suivre le cours du lit de rivière principal de la Cité rose des Nabatéens a quelque chose de totalement logique à tous points de vue. C'est aussi un accès privilégié vers une des plus belles vallées sauvages de la région, où cascades et verdure contrastent fort avec les basaltes noirs ébène et autres granites austères... Quelques verrous à passer nécessitent l'usage de la corde pour un ou deux courts rappels. Le reste demande recherche d'itinéraire et persévérance car l'affaire est assez longue, surtout si l'on compte rejoindre la plaine désertique de Bir Matkour et la lointaine route du Wadi Araba. Reprise en jeep conseillée ! Compter une journée complète en partant de bonne heure. De nombreuses possibilités existent aussi pour remonter vers les grès souriants d'en haut, au Jebel Garoun de Little Petra notamment. Bien que globalement tout en descente, cet itinéraire s'adresse aux bons marcheurs habitués aux terrains scabreux, capables de poser les mains sur le rocher et d'effectuer un rappel sans tergiverser.  * Cet itinéraire a aussi quelque chose de proprement historique et néanmoins d'assez méconnu. C'est par ce trajet que certains petits groupes d'Israéliens se faufilaient très courageusement depuis la frontière militarisée pour visiter la montagne sacrée d'Aron (Jebel Haroun) à l'insu des Jordaniens, alors en conflit ouvert. Triste aussi pour un de ces petits commandos qui se fit attraper et massacrer par les habitants de Wadi Mousa... La paix salutaire entre les deux pays fut signée en 1994. A Wadi Rum Si vous êtes arrivés sur cette page, vous méritez vraiment quelque chose de très spécial. Votre persévérance est donc récompensée par les deux extraordinaires canyons que nous proposons ici, en totale exclusivité. Regardez les photos et imaginez l'inimaginable... Des canyons qui commencent en haut des montagnes ! Vous êtes en plein désert, et vous allez descendre deux des plus extraordinaires canyons mouillés du pays ! Mais attention, l'accès n'en est pas facile... Il vous faudra monter, grimper, utilisez les cordes, bref, faire du vrai alpinisme. JEBEL KHAZALI par la DESCENTE INTEGRALE DU SIQ KHAZALI Une Voie Bédouine majeure pour gagner le plateau sommital et s'enfoncer littéralement au coeur de la montagne - c'est Sabbah's Route. Zigzaguer de corridors en terrasses pour enfin se laisser glisser de vasque en vasques le long des cordes, et ressortir tout en bas dans les dunes de sable... Pour être sûr de nager, c'est mieux au printemps. L'itinéraire est d'une beauté et d'une subtilité tout simplement incroyable. JEBEL RUM par le "GRAND SIQ", LE MUST ABSOLU ! Connu de nous seuls, ce parcours présente la plus folle manière de descendre du Roi des sommets, j'ai cité le Jebel Rum avec ses 1754 mètres. C'est dans les entrailles les plus profondes, les plus mystérieuses, que nous cheminons vers la félicité de la lumière, car là pour le coup on est tout simplement captifs des abîmes les plus insondables de ce géant rocheux. Bref, vous l'aurez deviné, il faut  être alpiniste avant tout, car outre la longues descente avec des manoeuvres de cordes compliquées, il faut aussi savoir grimper car c'est dans un canyon sur une haute montagne qu'on évolue... Et il faudra bien un jour rejoindre le sol. Montée par Nabateans Route. Approche par la descente dans Hammad's Route, puis... secret ! Descente finale par les rappels de Hammad's Route dans le Wadi Shelali, au-dessus du village de Rum. En savoir plus, contactez-nous.

Laisser un commentaire