LE CLIMAT tout au long de l’année

Désertique et montagneux, sec, agréable et chaud, avec parfois de grands écarts de température entre le jour et la nuit, entre ombre et soleil. Il est tempéré, de type méditerranéen, avec des saisons bien marquées comme en Europe.

Les meilleures saisons sont le printemps (mi-février, mars, avril, début mai) et l’automne (fin septembre, octobre, mi-novembre).
La saison des pluies étant théoriquement l’hiver, méfiance de novembre à fin février pour les risques de pluies soudaines dans les montagnes. A vrai dire les cartes sont brouillées, car il est aujourd’hui parfaitement possible d’avoir des orages en septembre ou avril, avec risques de gouttes en toutes saisons ! Ce sont les informations météorologiques, généralement fiables, qui dictent l’action aux côtés du bon sens du guide, seul habilité à prendre les décisions qui s’imposent.

Pour les excursions en novembre, décembre, janvier, février et début mars, n’hésitez pas à vous équiper plus chaudement – surtout pour le soir. Les journées sont courtes – il fait nuit à 17h à la mi novembre. Il peut geler la nuit, en décembre, janvier, février. Vents de sable possibles en toutes saisons, mais surtout au printemps.

L’ensemble de vos effets personnels ne doit pas dépasser +/-15 kg.

EQUIPEMENT MONTAGNE

– Votre harnais-cuissard d’escalade en bon état
– Assureur-descendeur avec son mousqueton à vis
– Longe en corde >8mm, d’une longueur de +/- 1 mètre utilisable, avec mousqueton.
– Anneau de cordelette >7mm de +/- 50 cm de diamètre avec mousqueton à vis pour Machard
– Casque d’escalade léger avec bonnes aérations, de couleur claire si possible

VETEMENTS

– Casquette ou chapeau avec visière + foulard pour vents de sable
      Achetez un Keffieh sur place. Efficace, c’est la coiffe traditionnelle des Arabes
– Lunettes de soleil  filtrant U.V. (avec attache fiable)
– T-shirts / chemise / pull…
– Fourrure polaire ou veste chaude (une seule bonne suffit)
– Coupe-vent efficace et solide (en fond de sac)
– Maillot de bain pour baignade éventuelle
– Pantalon léger mais solide (short seulement pour le repos, le rocher étant trop abrasif)
– Sandales, “charentaises”, tongs (indispensables pour le repos des pieds)
– Chaussures de marche légères et solides, bien ajustées, sans débord de semelle, avec changes de chaussettes. De simples baskets ou chaussures de tennis font parfaitement l’affaire. L’essentiel étant de bénéficier des bonnes sensations de pieds
Evitez les chaussures à semelles rigides, type chaussures de montagne qui détruisent le rocher
A proscrire absolument vu la détérioration qu’elles infligent à la patine des grès – véritable problème environnemental !

– Sac marin ou sac de voyage solide – un seul sac par personne, SVP
– Un sac à dos de taille moyenne pour effets personnels (sac de couchage, vêtements, eau, appareil photo…) et portage collectif
– Gourde (2L) ou poche à eau, ou bouteille d’eau minérale avec embout convertube

– Sac de couchage efficace (bien chaud pour l’hiver ! )
– Matelas léger style Karrimat ou Term-a-rest pour bivouac
– Lampe frontale compacte, avec piles en réserve
– Couteau multi-tâches ou genre Opinel (léger)
– Nécessaire à toilette léger + serviette
– Crème solaire & crème protectrice pour les lèvres
– Petite pharmacie personnelle.
            * Ne pas oublier la lotion ou le spray anti-moustiques
– Briquet pour brûler le papier toilette – infos sanitaires sur place

– Passeport – valide encore 6 mois au moins après l’entrée dans le pays
– Carte de crédit pour retrait en liquide
– traveller chèques éventuels (attention aux commissions). Préférez les espèces
– Argent liquide sur place : banques et distributeurs de billets (ATM) dans toutes les villes
            * Evitez le change à l’aéroport, peu avantageux
– Carte de groupe sanguin
– Assurance accident – responsabilité civile
– Assurance rapatriement – hospitalisation
– Assurance annulation voyage
            * Pas de vaccin obligatoire

VISA – comment et où l’obtenir ?

Rien de plus simple. A l’arrivée de votre vol, dans le premier hall de l’aéroport en quittant l’avion. Suivez les indications VISA, après avoir changé un peu d’argent sur place, afin de vous acquitter des 40 JOD.(+/- 40€ ou 57$) qui vous sont demandés pour le tampon sur votre passeport. Une fois les démarches effectuées, filez en bas pour récupérer vos bagages et passer le dernier contrôle. Pas de taxe de départ pour quitter le pays par l’aérien.

* Pour certains pays, une lettre de recommandation est nécessaire (pour les ressortissants de certains pays d’Europe de l’Est, d’Afrique). Dans ce cas, contactez-nous à l’avance.